Calcaire Produits - lgbiotech

Calcaire

07/10/2019 - Lu 191 fois
Le PlocherKat dissous calcaire de votre eau, sans consommable et sans entretien !
calcaire

Comprendre le fonctionnement du Plocherkat


Wasserkat et calcaire
Action vitalité de la molécule d’eau :

La molécule d’eau a une structure simple, constitué de deux atomes d’oxygène chargés positivement  et un atome d’hydrogène chargé négativement. Or, nous savons que les charges positives et négatives s’attirent, ce qui a pour conséquence d’unir 2 molécules d’eau lorsqu’elles sont en présence.
Cette union se fait par une liaison électrostatique, entre un noyau d’hydrogène et le nuage électronique entourant le noyau d’oxygène. Ainsi des chaines de molécules appelés clusters se forment.
Cependant, les clusters d’eau sont altérés par les nombreux procédés de traitement, le pompage sous pression, les kilomètres de canalisations, les champs électromagnétiques, etc.
A l’arrivée du robinet, les molécules d’eau ne présentent plus aucun ordre.

C’est donc là qu’intervient le « Plocherkat », qui va provoquer par son rayonnement, l’organisation des molécules déstructurées en un ordre structuré sous formation d’un complexe cohérent.

Ce qu’il faut retenir : Le rayonnement ou l’oscillation du « Plocherkat » rétablit l’alignement des molécules d’eau.

Action du Plocherkat sur le calcaire :


En faisant évaporer de l’eau et en l’observant au microscope, nous constatons la présence de gros cristaux ramifiés. Si nous faisons la même opération avec de l’eau vitalisée par le « Plocherkat », nous voyons que les liaisons sulfates des cristaux ont été rompues et les cristaux de calcaire sont nettement plus petits.


La structure du calcaire, ainsi transformée, l’empêche de se déposer dans les tuyauteries, réservoirs où tout autre support.

Le « Plocherkat » fonctionne sans énergie conventionnelle, il n’agit ni magnétiquement, ni électriquement. Le « Plocherkat » peut s’installer sur tout type de tuyauterie (galvanisé, inox, cuivre, polyéthylène, etc.).

Test du système Plocher sur le calcaire

Le 30 juin, 3
« Plocherkat » sont positionnés sur une cuve tampon et 1 sur la tuyauterie de sortie de l’eau de cette cuve, soit 4 « Plocherkat » au total.

Avant le positionnement des
« Plocherkat », il était nécessaire d’utiliser de l’acide et beaucoup "d’huile de coude", afin de nettoyer la cuve et la résistance ; 3 jours après le positionnement des « Plocherkat », à la grande surprise des Lavaley, le calcaire est tombé au fond de la cuve, sans aucune intervention.

Les jours suivants la pose des
« Plocherkat », Monsieur et Madame Lavaley ont constaté que l'eau en sortie des robinets était de couleur très foncée. (Signe que la tuyauterie était en phase de nettoyage).

Au bout de quelques jours, une fois toutes les saletés décollées puis évacuées, l’eau est redevenue limpide.

"Nous avons remarqué un autre phénomène comme l’auto-nettoyage des abreuvoirs des animaux. Le plus spectaculaire étant le bac de stabulation où des bulles ont l’air de s’accrocher à la crasse des parois pour la faire se décoller toute seule."

Suite à ces résultats sans appel, monsieur et madame Lavaley ont décidé d’alimenter leur maison avec l’eau de ce forage.

Observation du ballon d’eau chaude 3 jours après la mise en place des PlocherKat (3 juillet) :




La cuve et la résistance du ballon d’eau chaude sont impeccables. Le nettoyage du ballon n’est plus nécessaire. De plus, Monsieur et Madame Lavaley constatent que les abreuvoirs non nettoyés depuis la pose des
« Plocherkat », sont toujours aussi propres avec une eau très cristalline et que les animaux présentent beaucoup moins de petits problèmes de santé. Pour terminer, avec l’eau du forage, le linge de maison est beaucoup plus doux et l'eau plus agréable à boire que celle du réseau.

pH avant traitement  7,20, après 7,09 ; dureté avant traitement 36°f et 18°f après traitement et filtration


Test du système Plocher sur le calcaire dans une chaudière

Le 20 novembre 2002, soit 9,5 mois et demi après la dernière révision, un Bioréaktor de Roland Plocher a été mis en service pour traiter l'eau d'une chaudière présentant chaque année de gros problèmes d'entartrage.

 Nous décidons de constater l’état des résistances le 04 février 2003, soit seulement 2,5 mois après la pose de l’appareil.

Nous constatons, une couche de calcaire, semblable à un pneu, du haut vers le bas recouvre les résistances, celle-ci mesure environ 3cm vers le haut et 15 cm vers le bas.

Nous procédons à l’enlèvement de ce calcaire à la main, sans effort et décidons de nettoyer les canalisations au jet à pression, d’habitude nous devions procéder à un détartrage en utilisant de l’acide formique.

Les canalisations sont devenues parfaitement propres, en économisant 20 paquets d’acide formique et 4heures de main d’œuvre.

Il est indéniable que le Bioréaktor a agit sur la structure du calcaire déjà aggloméré sur les résistances avant la mise en service du Bioréaktor.
Depuis ce nettoyage, nous n’avons plus de dépôt de calcaire sur nos canalisations

Plocherkat sur le calcaire Après installation du Plochekat


Pour en savoir plus appelez à ce numéro :

Responsable Commercial :  Guy HOUSSIN
Tél: 06 42 70 32 30
Mail : iinfos@lgbiotech.fr









SARL HGBIOTECH Les Bignons 35550 LOHEAC -Tél. : 02 99 34 06 12 Mail :infos@lgbiotech.fr RC:533 783 381 00015